Coup de filet à Reims après un important vol de vêtements dans un magasin de Thillois

Lundi matin, une importante opération de gendarmerie n’est guère passée inaperçue dans certains quartiers de Reims, notamment rues de Taissy et Saint-Léonard à la Verrerie, ainsi qu’à Saint-Charles, en limite de Saint-Brice-Courcelles.

Selon les premières informations disponibles, le coup de filet visait plusieurs personnes soupçonnées d’avoir recelé un important lot de vêtements dérobés lors du cambriolage du magasin CCV de Thillois, le 26 février dernier. Entrés par effraction d’une porte de service, les malfaiteurs avaient emporté quelques milliers d’habits et paires de chaussures, ainsi que le coffre-fort. La valeur du butin fut estimée à 100 000 euros.

Quelques jours plus tard, le 3 mars, les investigations menées par les gendarmes de la compagnie de Reims permettaient de retrouver un millier des vêtements volés sur un terrain de nomades de la rue Saint-Charles. Ils étaient conditionnés dans une remorque, remballés dans des cartons, prêts à être revendus.

Les quatre personnes interpellées – deux hommes, deux femmes – sont suspectées d’avoir recelé et conditionné la marchandise. Elles sont présentées ce mercredi au parquet de Reims, dans la perspective d’une comparution immédiate prévue jeudi. Les auteurs du cambriolage restent à identifier.

Le coffre-fort n’a pas été retrouvé.

______________

Le même magasin braqué un mois avant

Difficile début d’année pour le magasin CCV de Thillois. Un mois avant le cambriolage du 26 février, l’enseigne avait été la cible d’un vol à main armée commis le 21 janvier par les quatre occupants d’une voiture. Descendus du véhicule, trois des malfrats avaient ligoté les deux personnels présents, à la fermeture, après s’être fait ouvrir le coffre-fort. Butin : quelques milliers d’euros. L’alerte donnée, la police avait repéré la voiture et intercepté l’un de ses occupants à Reims, dans le secteur de la route de Witry. Mis en examen, il est toujours en détention tandis que l’enquête cherche à identifier ses complices. Apparemment, ce braquage n’a aucun lien avec le cambriolage.


Featured Posts
Recent Posts